Prendre rendez-vous
Par tél. : 01 43 37 68 21
Par mail : Contacter le secrétariat.
Coordonnées ICP
ICP Paris®
136bis rue Blomet - 75015 Paris

Les locaux de consultations situés au 4e étage et les blocs opératoires dépendent de la CLINIQUE BLOMET, 136bis rue Blomet 75015 Paris.
ICP Paris® constitue le « pôle Pied » de cet établissement.

Plan de situation:

Plan de situation

Rechercher


Chez les personnes présentant un pied cambré voire creux, le cou de pied est parfois le siège d’une déformation à type de « bosse » gênant le chaussage notamment le port de bottes chez la femme.

Celle-ci est liée à une hypertrophie osseuse du pourtour osseux de l’articulation entre le 1er cunéiforme et la base du 1er métatarsien aggravée par la cambrure excessive du pied. Une coque tissulaire (hygroma) se développe visant à protéger le pied du frottement de la chaussure. Cette formation peut dans certaines circonstances gonfler et devenir inflammatoire  lors de crises douloureuses.

Cette symptomatologie s’appelle communément « tarse bossu ».


La localisation
En regard de la face supérieure des articulations entre 1er et/ou 2e métatarsien(s) et les cunéiformes médial et/ou intermédiaire.

La clinique

Cette tuméfaction procure une gêne au chaussage le plus souvent fermé (botte) mais parfois ouvert (lanières de chaussure).
Lors de crises, elle peut devenir volumineuse, très douloureuse et rouge, témoin d’une inflammation de l’hygroma (sorte de kyste graisseux de protection).

Les examens complémentaires

Un bilan est nécessaire :

Des clichés des 2 pieds en charge ( Face et Profil ) : montrent le tarse bossu sur le profil et l’importance du pied creux.
L’échographie : apporte une aide incontestable montrant surtout la consistance de l’hygroma (liquidien ou tissulaire).

En fonction du contexte, des examens plus spécialisés peuvent être demandés mais sont loin d’être systématiques :

- Un scanner qui montrera l’importance de la déformation entre les os.
- Une scintigraphie osseuse qui confirme les souffrances osseuses,
en faveur d’une arthrose sous jacente.

- Une IRM montre l’importance de l’hygroma et le retentissement osseux sous-chondral.

 

Hallux valgus, Chirurgie pied, Oignon du pied, Chirurgie Mini invasive du pied, Chaussage, Difficulté chaussage, Arthrose pied, Arthrose cheville, Tendon Achille, Rupture tendon Achille, Déformation orteil, Voute plantaire, Fracture de fatigue pied, Douleur doigt de pied, Plante des pieds, Clinique Geoffroy St-Hilaire, Dr DETERME Patrice, Dr VERNOIS Joël, Dr Richelme Emmanuel, Dr LAFFENETRE Olivier, Dr CERMOLACCE Christophe, Dr TOUZARD Rémi, Dr MOATI Jean-Claude, Dr DEMEULENAERE Blandine,Invitation(s),Le pied et ses pathologies,Principe du traitement,Votre intervention,Nos praticiens,Liens,Pied normal,Pathologies,La chirurgie de reprise,Le traitement non chirurgical,La chirurgie percutanée,Avant l'opération,Séjour en clinique,Post opératoire,Anesthésistes,Chirurgiens,Avant pied,Medio pied,Arrière pied,Pied diabiétique ou inflammatoire,Griffes d'orteils,Hallux rigidus,Hallux valgus,Hallux varus,Métatarsalgies,Syndrome de Morton,Quintus varus,Pied creux,Pied plat,Tarse bossu,Arthrose ch